carmélite


carmélite

carmélite [ karmelit ] n. f.
• 1640; h. v. 1317; lat. ecclés. carmelita, de Carmel carme
Religieuse de l'ordre du Mont-Carmel. La règle des carmélites est sévère. « Dialogues des Carmélites », œuvre de Bernanos.

carmélite nom féminin (de carmel) Religieuse cloîtrée (moniale) d'un ordre institué au XVe s. et réformé par Thérèse d'Ávila en 1562. (Les carmélites déchaussées ont suivi cette réforme, les carmélites de l'ancienne observance comptent une quarantaine de monastères.) ● carmélite adjectif Qui appartient à cet ordre.

carmélite
n. f. Religieuse de l'ordre du Carmel.

⇒CARMÉLITE, subst. fém. et adj.
A.— Subst. fém. Religieuse appartenant à l'ordre du Carmel (cf. carme1). Couvent, monastère de carmélites; la règle des carmélites :
1. LA PRIEURE. — (...) Dites-moi encore : avez-vous, par extraordinaire, déjà choisi votre nom de Carmélite, au cas où nous vous admettrions à la probation? Mais, sans doute, n'y avez-vous jamais pensé?
BLANCHE. — Si fait, ma Mère. Je voudrais m'appeler sœur Blanche de l'Agonie du Christ.
BERNANOS, Dialogues des Carmélites, 1948, II, 1, p. 1587.
P. méton. Les carmélites. Couvent de carmélites. Habiter du côté des carmélites. Le club des Carmélites (COURIER, Pamphlets polit., 2e lettre partic., 1820, p. 65).
B.— Adjectif
1. Qui appartient à l'ordre du Carmel. Une religieuse carmélite s'était chargée de son éducation (Musset ds Lar. 19e).
2. Qui est de la couleur brun clair de la bure des carmélites. Couleur, robe, velours carmélite :
2. Le plastron en satin carmélite, qu'il avait acheté pour le voyage et mis durant son séjour à l'hôtel, s'échappait constamment du gilet...
GIDE, Les Caves du Vatican, 1914, p. 685.
Emploi subst. masc., rare (cf. C.-L. et A.-B. BERTHOLLET, Éléments de l'art de la teinture, t. 2, 1804, pp. 297-298).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1835 et 1878. Étymol. et Hist. Entre 1317 et 1318 (Le Dit des Moustiers ds Nouv. Recueil Fabliaux, éd. A. Jubinal, t. II, p. 107), attest. isolée; repris au XVIIe s. av. 1679 (DE RETZ, Mémoires [août 1651] éd. A. Fueillet et J. Gourdault, Paris, 1875, t. III, p. 475 : Elle mena Madame aux Carmélites, avec elle, un jour de quelque solennité de leur ordre). Dér. de carmel; suff. -ite; au XVIe s. St François de Sales et D'Aubigné emploient le mot carmeline (v. ex. ds HUG.), à rapprocher du lat. médiév. carmelini « frères du Carmel », ann. 1340 (in Testamento Johannis Comitis Claromontis [...] apud Baluzium Hist. Arvern. tom. 2 pag. 316 ds DU CANGE), qui serait employé pour carmelitae (selon DU CANGE, loc. cit.). Fréq. abs. littér. :173. Bbg. QUEM. 2e s. t. 4 1972, p. 46.

carmélite [kaʀmelit] n. f.
ÉTYM. V. 1317, attestation isolée; repris au XVIIe (v. 1640); lat. ecclés. carmelita, de Carmel. → 1. Carme.
Religieuse de l'ordre du Mont-Carmel. || Carmélites déchaussées. || La règle des carmélites est renommée pour sa sévérité. || Le Dialogue des Carmélites, œuvre de Bernanos.
1 (…) selon cette belle sentence, qui semble être prononcée pour les carmélites (…) que « le triomphe de la modestie et la dernière perfection de l'honnêteté dans votre sexe, c'est de ne se laisser jamais voir (…) »
Bossuet, Sermon pour la vêture de Mlle de Bouillon.
2 Ah ! ce sont des carmélites ! je savais bien qu'elles étaient des friponnes, des intrigueuses, des ravaudeuses, des brodeuses, des bouquetières (…)
Mme de Sévigné, 663, 15 oct. 1677.
Par métonymie. || Les carmélites : couvent de carmélites. || Être voisin des carmélites.
(En apposition). || Couleur carmélite : d'un brun clair qui rappelle la bure des carmélites.
3 Tout à coup Mme Dambreuse s'écria : — Duchesse, ah ! quel bonheur ! Et elle s'avança jusqu'à la porte, au-devant d'une vieille petite dame, qui avait une robe de taffetas carmélite et un bonnet de guipure, à longues pattes.
Flaubert, l'Éducation sentimentale, II, IV (1869).
tableau Désignations de couleurs.
tableau Principaux noms de religieux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Carmelite — Car mel*ite, Carmelin Car mel*in a. Of or pertaining to the order of Carmelites. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Carmelite — Car mel*ite, n. 1. (Eccl. Hist.) A friar of a mendicant order (the Order of Our Lady of Mount Carmel) established on Mount Carmel, in Syria, in the twelfth century; a White Friar. [1913 Webster] 2. A nun of the Order of Our lady of Mount Carmel.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Carmelite — c.1500, from L. Carmelites, member of an order of mendicant friars (White Friars) founded 12c. by Berthold of Calabria on Mount CARMEL (Cf. Carmel) in what is now northwest Israel …   Etymology dictionary

  • Carmelite — ► NOUN ▪ a friar or nun of an order founded at Mount Carmel in NW Israel during the Crusades (c.1154). ► ADJECTIVE ▪ relating to the Carmelites …   English terms dictionary

  • Carmelite — [kär′mə līt΄] n. [Fr < ML Carmelita < LL(Ec) Carmelites, inhabitant of CARMEL Mount] 1. a mendicant friar of the order of Our Lady of Mount Carmel, founded in Syria about 1160 2. a nun of this order adj. of this order …   English World dictionary

  • Carmelite — /kahr meuh luyt /, n. 1. a mendicant friar belonging to a religious order founded at Mt. Carmel, Palestine, in the 12th century; White Friar. 2. a nun belonging to this order. adj. 3. of or pertaining to Carmelites or their order. [1400 50; late… …   Universalium

  • Carmelite — A member of the order founded at Mount Carmel in Palestine in the early 13c and approved by the pope in 1226. A *mendicant order which was known as the White Friars; its first members, however, were mostly *her mits. The first Carmelite house in… …   Dictionary of Medieval Terms and Phrases

  • Carmelite — noun Etymology: Middle English, from Medieval Latin carmelita, from Carmel Mount Carmel, Palestine Date: 15th century a member of the Roman Catholic mendicant Order of Our Lady of Mount Carmel founded in the 12th century • Carmelite adjective …   New Collegiate Dictionary

  • carmélite — (kar mé li t ) s. f. Religieuse de l ordre des carmes déchaux. Les carmélites furent introduites en France en 1604. •   Vous aimeriez bien ma sobriété et l exercice que je fais, et sept heures au lit comme une carmélite ; cette vie dure me plaît …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Carmelite — adj. Carmelite is used with these nouns: ↑convent …   Collocations dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.